Le guide de votre bien-être à domicile

Paléofitness

Actualités

Régime paléo: la tendance se veut ancéstrale

Pour les adeptes du régime paléolithique, plus couramment appelé régime paléo, le génome humain n’aurait pas été capable de suffisamment évoluer pour s’adapter aux changements alimentaires.
La tendance paléo est donc née d’un ras-le-bol des aliments industriels, mais aussi d’une volonté d’adopter une alimentation et un mode de vie plus sains et plus naturels.

Les fruits et les légumes bio ou provenant d’une agriculture raisonnée constituent une grande partie de l’alimentation paléolithique. Ce régime exclut les produits céréaliers et laitiers, mais aussi les légumineuses et le gluten. Ces produits sont jugés trop « modernes » en raison des colorants, des conservateurs et autres produits chimiques qu’ils contiennent.

L’idée du régime paléolithique est de revenir à l’alimentation de nos lointains ancêtres qui étaient des chasseurs-cueilleurs. En clair, effectuer un retour vers une alimentation naturelle, en excluant les produits industriels. L’idée est séduisante, puisqu’en consommant fruits, légumes, viandes ou poissons, on fait le plein de vitamines, fibres, protéines… En privilégiant certains aliments sains et fermant la porte aux sodas et autres sucreries,  cela permettrait en effet de limiter les risques d’obésité, de diabète, de maladies cardiovasculaires…