Le guide de votre bien-être à domicile

Paléofitness

Actualités

Les meilleurs sports à pratiquer pour le printemps

1. La marche : pouvant être pratiquée n’importe où, n’importe quand, la marche active la circulation sanguine  et elle est idéale pour admirer les arbres qui bourgeonnent!
2.      Le vélo : ressortez votre vélo et faites travailler vos cuisses, vos fessiers et votre cœur en pédalant dans l’air vivifiant du printemps.
3.      La randonnée pédestre : évadez-vous du quotidien et communiez avec la nature tout en travaillant votre endurance et en vous oxygénant au maximum finie, l’hibernation!
4.      Le rafting : excellent antistress, le rafting développe également la coordination et l’endurance  et les crues printanières sont les meilleures amies des amateurs de sensations fortes!
5.      La course : courir est l’exercice parfait pour reprendre de l’énergie, décompresser et mieux dormir et les températures ni trop chaudes ni trop froides du printemps s’y prêtent à merveille.
6.     L’équitation : partez à l’aventure en pleine nature avec votre monture pour améliorer votre musculature! Le contact avec les chevaux est également reconnu pour ses nombreux bienfaits psychologiques.
7.      L’escalade : rien de tel que l’escalade pour solliciter tout votre corps prêt à atteindre de nouveaux sommets et à découvrir d’incroyables paysages?
Au printemps, la neige s’attarde encore dans certaines régions… voilà l’occasion rêvée de dévaler les pentes sans se geler le bout du nez!

Sport en plein air : de nombreux bienfaits

Vous voulez commencer à faire du sport et vous hésitez entre sport en indoor ou en plein air ?
Voici quelques arguments qui vont vous convaincre de laisser la salle pour les activités sportives outdoor :
•    Vous vous ennuyez trop à rester enfermé pendant une ou deux heures, seul ou sous la conduite d'un coach ? Sortez et emmenez votre tapis de sport avec vous, allez dans un jardin public ou dans un parc et faites vos exercices dehors, surtout lorsqu'il fait beau.
•    Les bienfaits du sport en plein air sont multiples. C'est un moment qui doit être propice à la détente et au bien-être, alors autant privilégier une proximité avec la nature, là où vous pouvez allier l'utile à l'agréable en vous adonnant à votre activité favorite tout en profitant du paysage.
•    Faire un jogging ou sortir à vélo en plein air vous aide à brûler plus de calories que de rester en salle. Les espaces aérés font travailler d'avantage les muscles, ce qui va rendre l'exercice plus profitable. De plus, certaines recherches ont prouvé l'efficacité du sport outdoor à chasser le stress.

Le régime Paléolithique ou manger à l’ère des cavernes

Manger comme au temps du Paléolithique exclut tous les produits céréaliers et laitiers, mais aussi toutes les légumineuses, les légumes riches en amidon comme la pomme de terre, les viandes grasses, le sel, le sucre et bien sûr tous les produits transformés et les boissons gazeuses. Comme nos ancêtres chasseurs cueilleurs, on adopte viandes maigres, volailles, poissons, fruits de mer, des fruits et légumes pauvres en amidon et toutes les sortes de noix et de graines (amande, tournesol, etc.). Le régime paléo peut faire perdre jusqu'à 1 kilo de graisse par semaine.
De la viande maigre et du poisson à volonté, crus ou cuits avec le moins possible de matière grasse. Des fruits et des légumes de saison à tous les repas. Des fruits secs ou des graines en cas de fringale. Éviter en revanche les céréales et les laitages (les hommes du paléolithique ne connaissaient pas l’agriculture), le sel, les sucreries et les aliments transformés (industriels). Arrêter de manger lorsqu’on est rassasié et, pendant son temps libre, au lieu de regarder un match à la télévision, aller faire de l’activité physique. « Plus qu’un régime, il s’agit d’un programme pour réapprendre à mieux manger et retrouver la forme, affirme Caroline Terral, responsable de projets chez Hachette Pratique. En France, les gens ne sont pas fans des diètes farfelues ou compliquées, mais ils sont préoccupés par leur santé, ils recherchent les causes des maladies et se soucient de plus en plus de leur bien-être - les femmes comme les hommes. »

Le Paléofitness : une pratique d’origine française

Erwann Le Corre est le Français à l'origine de cette méthode. Il y a 6 ans, il quitte la France et son bois de Vincennes pour s'installer à Santa-Fe, au Nouveau-Mexique. Sa méthode paléo-fitness baptisée "MovNat" en anglais ("natural movement") séduit grâce aux stages d'une semaine qu'il propose en pleine nature aux Etats-Unis ou en Thaïlande.


On laisse tomber les machines, les objets connectés et les poids à soulever. L'idée est de mettre le corps en mouvements en produisant des gestes naturels, idéalement pieds nus, comme nos ancêtres qui fuyaient ou chassaient le bison : marcher, courir, sauter, s'équilibrer, rampe, grimper, lever, porter, lancer, attraper, nager ou encore se défendre en faisant le moins d'efforts possibles. Les exercices visent à donner une silhouette svelte et harmonieuse.

Même si la pleine nature est le cadre privilégié d'entrainement pour explorer toutes sortes d'obstacles, la pratique du paléo-fitness trouve sa place dans des salles de gym. Les adeptes y apprennent par exemple à marcher en quadrupédie sur 100 mètres, à soulever des poids et des charges de différentes formes, à courir pieds nus, chercher l'équilibre, sauter des obstacles, grimper dans les arbres...